VILLE DE RONCQ
ACTUALITES
08 Octobre
« Escapade florale » 4ème ex-aequo à la coupe de France des fleuristes !
Imprimer
« Escapade florale » 4ème ex-aequo à la coupe de France des fleuristes !
A l’issue de quatre jours de compétition à Tours, du 4 au 7 octobre, de 25 heures d’épreuves épuisantes, Kevin Brandt, le gérant de la vitrine « Escapade florale » au 501 rue de Lille, près du restaurant « L’atelier », a réussi l’exploit pour une 1ère participation de terminer 4ème ex-aequo de la coupe de France des fleuristes. Une magnifique performance qui a été le fruit d’une abnégation sans faille, tant au niveau de la préparation que de l’investissement financier. « Pour une première, je me suis bien défendu », témoigne-t-il, « je sais où je me situe maintenant ». Ce coup d’éclat valorise une nouvelle fois l’excellence du commerce de proximité roncquois.
Le 19 octobre 2013, Kevin Brandt ouvrait la vitrine estampillée « Escapade florale ». Depuis 6 ans, au 501 rue de Lille, s’affiche une luxuriance florale à la fois apaisante et attirante. Il y a un an, fort de son succès, ce fleuriste s’est très fortement agrandi, passant de 50 à 150 m² de surface commerciale. Dernièrement, Kevin Brandt a été au centre d’une double actualité : son mariage avec Samantha, également fleuriste, et sa participation à la coupe de France des fleuristes qui s’est déroulée du 4 au 7 octobre à Tours. Cette première pour le seul artisan fleuriste roncquois a été franchie avec succès même si le titre remporté par une fleuriste du Haut-Rhin – Aurélie Ruetsch à Oberdorf - lui a échappé.  
Kevin Brandt n’en fait pas mystère : « tout petit, j’avais deux passions, la cuisine et les fleurs. J’ai obtenu un BEP, un Bac Pro et un BTS en production horticole à Genech ainsi qu’un CAP de fleuristerie ». Après avoir travaillé chez différents producteurs floraux et fleuristes de la région, il a rejoint un producteur d’orchidées au Canada où il a été hébergé chez son parrain. « Je me suis passionné pour les orchidées de collection et j’ai appris à les reproduire par culture in-vitro », reprend-il. De retour du Canada il y a huit ans, il a profité d’une opportunité pour ouvrir son commerce, un temps d’abord aidé par sa mère.
La rose et l’orchidée trônent en bonne place dans sa boutique où se mélangent senteurs et coloris de rêve. Parmi les dernières nouveautés : ces bocaux abritant des univers végétaux miniatures faciles à entretenir. Son univers est planté là, entre ces bocaux et l’espace dédié aux orchidées… les projets ne manquent jamais avec Kevin et Samantha.
Rien de surprenant à ce que Kevin ait participé à 28 ans à la coupe de France des fleuristes, véritable tremplin pour envisager de devenir, pourquoi pas, Meilleur Ouvrier de France.

Des compositions florales sur le thème « Léonard de Vinci »

A Tours, il a été épaulé par « une petite main », en l’occurrence son apprentie. Au cours des 9 épreuves chronométrées en quatre jours qu’il a affrontées, le mutisme était de rigueur, pas question de parler à son apprentie. La pression a été totale d’autant qu’il était l’unique candidat des Hauts de France sur les dix fleuristes engagés, tous ayant déjà participé au moins une fois à cette coupe de France.
Après une préparation en magasin, sur la base de techniques simples, Kevin a suivi des formations auprès de spécialistes aguerris.
Le thème de cette coupe de France a tourné autour de Léonard de Vinci, rien que cela. Après une épreuve de 6 heures consistant à produire « un lustre floral surdimensionné pour une fête à Amboise à l’époque du maître italien, en 1518 » (2 heures de montage, 4 heures de fleurissement), place a été cédée à une 2ème épreuve semi-libre sur le thème de la « Renaissance de la Joconde » avant deux autres épreuves sur le parvis du centre d’expo « Vinci » à Tours dont les contenus ont été connus au dernier moment avec des fleurs imposées.
Bis repetita pour les quatre épreuves suivantes – contenus dévoilés juste avant leur démarrage, fleurs à disposition mais à choisir avec la plus grande justesse – qui ont exigé de la créativité, de la technique et une bonne gestion du chronomètre. La dernière épreuve imposée a précédé la lecture du palmarès et la remise des prix. La réussite ne pouvait que dépendre de l’inspiration. Kevin a vécu ce moment fort comme une belle expérience désormais engrangée. De quoi apporter un lustre supplémentaire à cette belle « Escapade florale ».
Photo non disponible
DERNIERS ARTICLES
Page Précédente
vous êtes ici :
Home icon Accueil»Actualité»